more from
La Compagnie des Possibles

Soñj

by Skaramaka

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Pochette carton format hors normes pliée à la main

    Includes unlimited streaming of Soñj via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €12.50 EUR or more 

     

1.
Intro 01:02
2.
Laponi 06:02
Sed a'e ma beaj diwezhañ biskoazh ken brav gweledva Aet omp ni, termajied pell deus ar bed gwenn e livioù Er broioù-mañ e vezemp klevet g'al loened Gwrizioù hor bed dalc’het en o spered An devezh 'pad e teu daeroù dezho Eveldon-me, furlukin nemetañ o welo Yen-du ar goañv war ar vro kousket ar stêrioù skornet Al laponi 'maon o kedal soñj ur bed gwenn e livioù Pa veven gant an dud-se 'oa 'vel ur vuhez nevez Eno 'veven traken bev soñj ur bed gwenn e livioù C'est mon dernier voyage Je n'ai jamais vu un si beau paysage Nous sommes partis avec le cirque dans ce monde où les nez sont blancs La légende dit, que les rennes nous entendent, et nous comprennent Que les ancêtres s'expriment à travers ces animaux Ils peuvent couler des larmes si on touche leur cœur Comme ma personne, ce pauvre clown qui pleure L'hiver est glacial à mourir Les eaux sont gelées Je vous parle de la Laponie dans ce monde où les nez sont blancs Ma rencontre avec ces gens-là C'était comme renaître On me considérait comme être dans ce monde où les nez sont blancs
3.
Fae 06:35 video
Ma-unan emaon o komz Meur 'oc'h c’hwi o selaou Met pa gomzan 'vez ket selaouet ouzhin N'eo nemet pa ganan Aze vezo selaouet ouzhin Ma glevfec’h ar pezh 'meus da lâret E savfec’h ho revrioù heuget Evañ ma gerioù, dislonkañ ho re Bremañ ne ran ket van Je suis seule à parler Vous êtes plusieurs à écouter Mais lorsque je prend la parole On ne me prend pas au sérieux Sauf quand je chante Si seulement vous entendiez ce que j'avais à dire Vous vous relèveriez de vos sièges dégoûtants Boiriez mes mots, dégueuleriez les vôtres Mais qu'importe...
4.
Breath I 01:10
5.
E-kreiz ur fankizenn emaon, gourvezet, o sellet ouzh an oabl Klevout a ran hiboud ar stêr em c'hichen Flouret eo ma daouarn gant ar geotenn lakaet bev gant an avel fresk a nij dindan ma dilhad 'vel ma fellfe d’ar glazvez chom ennon Siwazh n'on ket 'vit distanañ. Petra on deuet da glask amañ ? Daoust hag-eñ ez eo un diskuizh pe ul lec’h evit sikour ac’hanon da zigeriñ ma daoulagad war ma doare bezañ ? Perak ne daol ket an dud evezh ouzhin pa ran me ma seizh gwellañ 'vit o selaou ? Klozet eo ma daoulagad evit selaou spisoc’h kan an evned Klevet a ran ur voualc’h He heuliañ a ran ha kouezhañ a ra ma selloù war ur wezenn disheñvel diouzh ar re all A-bell e welan gerioù skrivet warni Sevel a ran evit gwelet a-dost Damlenn a ran ur frazenn A-viskoazh ez on bet aketus evit selaou kudennoù an dud ha n'on ket evit kompren perak ne glevont ket ma re Tost a-walc'h on bremañ evit lenn : « Kan d’al loar da gentañ, aze hepken 'vo tu klevout ar stered » Je suis allongé au milieu d'une clairière, à regarder le ciel J'entends le ruissellement de l'eau toute proche Mes mains sont caressées par les herbes, animées par le vent frais qui souffle sous mes habits comme si la nature voulait rester en moi Hélas je n'arrive pas à me détendre Que suis-je venu chercher ici ? Est-ce du repos ou un endroit qui m'aide à ouvrir les yeux sur ma façon d'être ? Pourquoi personne ne fait attention à moi alors que je fais mon possible pour les écouter ? J'ai fermé les yeux pour entendre plus distinctement le chant des oiseaux J'entends un corbeau Je le suis du regard, et découvre un arbre différent des autres Je distingue de loin des écritures sur son tronc Je me lève pour voir de plus près On peut presque y lire une phrase Depuis toujours je me suis efforcé d'écouter les problèmes de gens Et je ne comprends pas pourquoi ils n'entendent pas les miens Je suis assez proche maintenant pour lire : « Chante d'abord à la lune, alors seulement tu pourras entendre les étoiles »
6.
Skaramaka 03:46
Savet 'm eus ma buhez amañ er sirk gant ar re all Kavet em eus ur wreg ha graet tri bugel bihan dispar Ma 'c'h afen kuit bremañ den 'bet na gomprenfe perak Morse n'on bet kreñv 'walc'h 'vit lakaat 'n holl dud-se da ouelañ Ma micher din-me 'zo lakaat 'n holl dud-se da c’hoarzhin Ma daeroù o kouezhañ 'ra din bezañ 'r gwellañ furlukin J'ai construit ma vie ici au cirque avec les autres J'y ai trouvé une femme, et fait trois beaux enfants Si je partais maintenant, personne ne comprendrait pourquoi Jamais je n'ai eu la force de faire pleurer tous ces gens Mon métier à moi est de faire rire les gens Mes larmes qui coulent font de moi le meilleur clown du monde
7.
Selaouit holl ma mignoned, tudoù joaius ha laouen Klevit ma plij ma c’hanaouenn a zo nevez savet Un istor deus an Amerik, bro ar gwir hag ar frankiz Un ton diwar-benn ur skol-veur hag he deus bet gwalleur Diouzh ar mintin pa c'hoarvezas, uhel an heol dija An heol ruz-flamm o parañ war 'r bed o tiwadañ Daou zen yaouank gwisket e du, ur gapuchenn war o fenn O deus lâret din 'n ur dremen da dec’hout kuit diouzhtu Un huchadenn ha dek ha kant, a-greiz-holl un darzhadenn Ha taolioù fuzuilh dizehan, daouzek den oa marvet N’eo ket dav klask e-barzh o fenn ar pezh 'zo troet da fall War an douar n'eus ket un den a vefe didamall Écoutez tous mes bons amis, gens joyeux et heureux Entendez s’il vous plaît ma chanson nouvellement composée Une histoire venant d’Amérique, pays de droits et de liberté Un air sur une université frappée d’un grand malheur Le matin où c’est arrivé, le soleil était déjà haut dans le ciel Un soleil rouge flamboyant éclairant un monde sanglant Deux jeunes hommes vêtus de noir, la capuche rabattue M’ont dit en passant de m’enfuir sur le champ Un cri puis dix puis cent, tout à coup une explosion Des coups de feu à ne plus finir, douze personnes étaient mortes Inutile de chercher dans leur tête ce qui a pu mal tourner Il n’y a personne sur cette terre qui n'en soit pas un peu coupable
8.
Un devezh sioul, mare distro an hañv Hep goût da zen eo deuet war an douar un ael vihan dibar An deiz goude 'z eus bet plantet ur wezenn Bihan ha gwenn 'oa ket bravoc’h hini e liorzh ar baradoz Plac’hig yaouank, teir blevenn war he fenn A seblant gwan padal eo hi kreñvoc’h 'vit 'n avel hag an tan Daoulagad glas digoret war ar bed Ur sell dister a zo trawalc’h 'vidomp da vezañ saouzanet Ur mouzc'hoarzh bras a oa ganti atav Ken abred-se he doa tapet ar pleg da chom laouen bemdez Echu an hañv, aet eo an aelig goant Met he ene a chom ganeomp bepred 'barzh gwez pin bro Liban Un jour tranquille quand revenait l'été Sans crier gare est arrivé sur Terre un petit ange merveilleux On a planta un arbre le jour suivant Petit et blanc, il n’y en avait pas de plus beau au jardin du paradis Petite fille, trois mèches sur la tête Semble si fragile mais pourtant plus forte que le feu et le vent Des yeux bleus grands ouverts sur le monde Un simple regard suffisait à nous éblouir Elle arborait toujours un grand sourire Si tôt déjà elle avait fait le choix de rester heureuse chaque jour L’été est fini, l’ange est parti Mais son âme restera toujours avec nous dans les branches du cèdre bleu du Liban
9.
Digorit ho lagad ho kalon da selaou luskad un ton Nevez savet diwar dasson ar pezh maget en hor greizon Yezh dispriziet warni ar vezh, yezh ar blouked lakaet a-gostez Brezhoneg, Gouezeleg, Kembraeg, Manaveg, holl yezhoù taget N'haller ket livañ gwenn war wenn, na zu war zu Pep hini 'neus ezhomm eus egile 'vit bezañ en e jeu Soñjit tudoù d’ar re wasket, tud a-vil-vern bet daonet Barnet d'un abeg truezek, distagañ sonioù buhezek Ijin ur blanedenn unvan, hevelebiezh an holl dud Hag evel-se 'vo kutuilhet broñsoù ur bed leun a hud ? Kas din hag e kasin en-dro livioù splann hag entanus ma bro Luskad diechu un eskemm 'giz un ton reel hep beg na penn Nac’hañ an dañs-se a harz un hent, hini ar frankiz hag ar fent Pa reer d’ur yezh bezañ gwasket, ene ur bobl a zo lazhet Ouvrez vos yeux et votre cœur pour vous laisser porter par un air Nouvellement composé en écho à ce qui brûle au fond de nous Langue dépréciée, marquée de honte, langue des ploucs mis de côté Breton, Gaélique, Gallois, Manxois, toutes les langues stigmatisées On ne peut pas peindre blanc sur blanc, ni noir sur noir on a tous a besoin de l’autre pour se sentir bien Pensez à ceux qui sont opprimés, gens par milliers condamnés Jugés pour une raison pitoyable, prononcer des sonorités vivantes Imagine une planète unie, ressemblance entre tous les hommes Est-ce comme ça que l'on cueillera les bourgeons d’un monde empli de magie ? Donne-moi et je te rendrai les couleurs claires et joyeuses de mon pays Le rythme sans fin d’un échange comme un air de reel sans début ni fin Nier cette danse bloque un chemin, celui de la liberté et de l’amusement Lorsqu’on opprime une langue, c’est l’âme d'un peuple que l’on détruit
10.
Aet eo an neñv da gousket, an avel 'zo savet Echu 'rin ma buhez 'strad an dourioù brav Gouelan a gont ma istor den 'n defe kredet 'Strad an dourioù bravañ Hiñset eo al lien wenn etrezek an dremmwel 'Neus ket gwellañ devezh 'vit kejañ gant an dour Mont 'ra ar bed da deñval, 'desped d’al loar gann 'Strad an dourioù bravañ Goloet on gant holen, pounner eo ma dilhad Sachet on 'trezek ar strad, steuziet ar stered Ma c’horf na c’hell muiñ anal', met ur c’hwezh nevez Kaset gant ur vorganez, 'strad an dourioù brav Les cieux sont partis se coucher, le vent s’est levé Je finirai ma vie au fond des plus belles eaux des goélands racontent mon histoire, personne ne m'aurait cru Au fond des plus belles eaux La voile blanche est hissée à travers l’horizon Il n’y a pas de meilleur jour pour rencontrer la Mer Le monde s’assombrit malgré la pleine lune Au fond des plus belles eaux Je suis recouvert de sel, mes habits sont lourds Je suis attiré vers le fond, les étoiles ont disparu Mon corps de peut plus respirer, mais un nouveau souffle Apporté par une sirène, au fond des plus belles eaux
11.
Breath II 01:43
12.
Soñjoù 08:14
Kement a harzoù treuzet, kement a vuhezioù kejet Pediñ ‘ran ac'hanoc'h da glevet, soñjoù un den divroet Deuit em huñvreadenn, ma boest eñvorennoù Heuliit, baleit an hentoù, memor un den harluet Me n’on ket deus amañ ha n’on ket ken eus ahont Kanañ 'ran deoc’h ma buhez ‘vit nompas ankouaat Bep mintin e sellan ouzh an dud o vale Ur valizenn em c’hichen, roud diwezhañ ma buhez Gant ma yezh estren ha ‘meus ket c’hoazh disoñjet Setu kroget ma istor, marvailh pe gwirionez ? Deuit em hunvreadenn, ma boest envorennoù Heuliit, baleit an hentoù, memor un den harluet War vil hent on bet o vale Noz ha deiz a-hed ma buhez Nerzh ha kalon ganin bepred Etrezek bed al levenez Tant de frontières traversées, tant de vies croisées Je vous invite à écouter les souvenirs d’un émigré Venez dans ma rêverie, ma boite à souvenirs Suivez, parcourez les chemins de la mémoire d’un exilé Moi qui ne suis pas d’ici et qui n’est pas de là-bas Je vous chante ma vie pour ne pas oublier Tous les matins j’observe les gens qui marchent Une seule valise à mes côtés, dernière trace de mon passé Dans ma langue étrangère que je n’ai pas encore oubliée Voilà que commence mon histoire, conte ou réalité ? Venez dans ma rêverie, ma boite à souvenirs Suivez, parcourez les chemins de la mémoire d’un exilé J’ai marché le long de mille chemins Jour et nuit toute ma vie Force et courage toujours en moi Jusqu’à la terre de mon bonheur

about

Clervie Verveur : chant
Yoann An Nedeleg : Uilleann pipes, low whistle, duduk
Mael Lhopiteau : Harpe électrique
Martin Chapron : Guitare électrique
Dylan James : Contrebasse, basse électrique fretless
Tristan Le Breton : Batterie

Compositions & arrangements : Skaramaka

credits

released October 2, 2013

Enregistré au studio Streat ar Skol à St Cadou et au Batiskaf à Nantes par Ronan Fouquet
Mixé au Batiskaf par Ronan Fouquet
Masterisé par Ronan Cloarec (Masterlab Systems) à Nantes
Artwork par Eva Reboul

license

all rights reserved

tags

about

Skaramaka Bretagne, France

Skaramaka, groupe de Bretagne formé en 2008, développe un son rock aux multiples influences.

Après quelques années de concerts en France et à l'étranger, le groupe présentera en sortie officielle à l'automne 2013 son premier album, "Soñj", véritable laboratoire d'expérimentations mêlant instruments traditionnels et modelages sonores contemporains.
... more

contact / help

Contact Skaramaka

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Skaramaka, you may also like: